Le mois de juin en Suède, c'est toute une histoire, il se passe pleins de choses.

On attaque avec le 6 juin jour la fête nationale suédoise. Cette date correspond à deux choses importantes : l'élection de Gustav Vasa comme roi en 1523 (le roi qui a commandé le fameux bateau) et l'adoption d'une nouvelle constitution avec transfert d'une partie du pouvoir royal au parlement en 1809. Depuis 1916 cette date correspondait à la "journée du drapeau" suite à la dissolution de l'union avec la Norvège et à l'adoption d'un nouveau drapeau purement suédois. C'est seulement en 1983 que cette date est décrétée fête nationale et en 2005 qu'elle est devenue un jour férié !
Pour fêter ça, une version rock de l'hymne national suédois. Le titre "Du gamla, du fria" signifie : "Toi vieille, toi libre" et en gros l'histoire raconte la fierté qu'on a du vieux pays pour lequel on est pret à se battre et le refrain c'est "je veux vivre, je veux mourir dans le nord".

 

Ensuite, pendant les 15 premiers jours de juin, on voit défilé en ville des camions remplis de jeunes criant et chantant, en robe blanche pour les filles, costumes deux pièces pour les garçons, tous avec leur studentmössor (= casquette d'étudiant brodée à leur nom et au couleur de la Suède) sur la tête : c'est Graduation Day.
Ici il ne passe pas le bac, mais ils font quand même bien la fête pour célébrer la fin de l'enfance et du lycée et le début de la vraie vie étudiante. Et pour bien faire comprendre leur joie, ils défilent en ville à bord de camion façon bétail ou à pied avec une pancarte où figure leur nom et leur photo à l'âge de leur premier jour de classe (l'école est obligatoire à partir de 6 ans, mais on peut y entrer à 1 an).

img_1339 student2012

 

On finit le mois de juin en beauté avec la grande fête suédoise Midsommar. Dans l'idée on pourrait le comparer à la Saint Jean française. A l'origine fêtée le 24 juin, elle est maintenant organisée le week-end le plus proche de cette date avec le vendredi de férié comme ça la fête s'étale sur plusieurs jours.
A cette occasion les villes sont désertées (on n'a jamais vu Uppsala aussi mort et vide) et tous les suédois se retrouvent à la campagne pour danser autour du Maypole et pique-niquer dans la nature. Les filles portent des couronnes de fleur sur la tête et la légende veut que si elles cueillent 7 fleurs de variétés différentes et qu'elles les placent sous  leur oreiller, la nuit de la midsommar elles verront leurs futurs maris en rêve.

                 IMGP4046

Chanceux, nous avons été invités par des suédois à un pique-nique dans un grand jardin à l'extérieur de la ville et il a fait un temps absolument splendide. Du coup on a vraiment vu le midsommar traditionnel. Des violons, des violes, un chanteur qui mène la danse et tout le monde tourne et danse autour du grand mât.

                IMGP4019

On mange du harengs marinés (sill) avec des pommes de terre nouvelles, de la crème et de la ciboulette. Au dessert des fraises de Suède évidemment.

                midsommar-10-d-mat_95408834

Et pour faire glisser le tout du shcnaps ! Tout est prétexte à porter un toast (on en a bien sûr porter un à la "Frankrike" = la France), et en plein soleil, le shnaps ça tape un peu, d'autant que c'est très amer comme boisson, mais on n'allait pas faire la fine bouche ! 

Alors SKÅL* !

 

*= Santé !